mardi 5 novembre 2013

 Mairies et commerces tous complices de l’anarchie (suite et fin).

Kafana Koné Maire de Yopougon
Crédit Photo: connectionivoirienne.com

‘’En réponse aux accusations portées contre elles, les Mairies de Yopougon et d’Adjamé se défendent et promettent par Yeo Adama et Youssouf Sylla respectivement  Directeur Technique pour la commune de Yopougon et le  Maire pour la commune d’Adjamé.’’


Dans la commune de Yopougon, selon le nouveau Directeur Technique Yeo Adama c’est un flottement qui est à l’origine des cette recrudescence de l’anarchie dans ladite commune.
« Cela c’est passé à un moment ou tout était calme, juste après la crise. Le Maire élu d’alors et son équipe se focalisaient sur les élections, alors aucun agent de mairie ne pouvait s’engager dans une telle démarche au risque de faire perdre des voix à son candidat » soutient il.
L’Occupation du Domaine Publique (ODP) en Côte d’Ivoire n’est pas une chose gratuite.

Marché en bordure de route à Yopougon.
Crédit Photo: Marck Andy
« Si vous exercez un quelconque commerce qui vous faire gagner de l’argent vous devez payer des taxes » alors tout contrevenant a cette loi est passif de payer une amende tout en soulignant  que « Le fait de couper les tickets aux commerçants ne veut pas dire que la Mairie de Yopougon soutient l’anarchie. Non ! Ce n’est pas le cas.» 

Marché dans la commune de Yopougon.
Crédit Photo:africatime.com
G.E.S.C.O, Andokoi, SICOGI, Wassakara des quartiers qui riment avec occupation anarchique et insalubrité «  c’est vrai qu’il faut les déguerpis et assainir ces quartiers mais une chose est de le faire mais une est de les recaser. A la G.E.S.C.O, nous voyons cela, à l’entrée d’Abidjan voir un tel désordre ce n’est pas du tout beau avoir, tellement c’est flagrant et déshonorant » reconnait il.

Le Directeur Technique promet dans les semaines ou mois à venir de procéder à l’assainissement de la commune de la joie. « Nous allons avant cela, terminer la construction du marché pour ce qui est de G.E.S.C.O » car poursuit il « Une brigade de salubrité verra le jour dans peu de temps. Un recrutement a été fait à cet effet pour voir naitre une brigade qui sera aidée dans sa tâche par nos manœuvres ici au niveau des services techniques. Elle va veiller au respect des mesures mises en vigueur à cet effet de jour comme de nuit. »

Yeo Adama ne conçoit pas le désordre car selon lui cela n’a que trop duré « On ne peut pas continuer à vivre dans ce laisser-aller qui ne dit pas son nom. Mais c’est fini car on ne peut continuer à vivre dans le désordre » a-t-il tranché.


Cap sur la commune qui a le plus de visite par jour avec plus de 2.5 millions de visiteurs. La commune du Maire Youssouf Sylla est un maillon important dans la machine économique de la grande métropole : Abidjan.

Mais Adjamé affiche une mine des mauvais jours puisqu’elle est entachée par des maux tels que l’occupation anarchique et l’insalubrité.
« Je le reconnais et cela du en parti à ses millions de visiteurs jours. Si non en ce qui concerne le ramassage des ordures, la structure chargée de le faire, procède à cela deux fois chaque jour. »  
La population n’aide pas la Mairie dans sa mission d’embellir leur cité «  juste après le passage du camion de ramassage d’ordures, c'est-à-dire après 7heure les ordures réapparaissent  comme de rien n’était » soutient le premier responsable de la commune d’Adjamé Youssouf Sylla.


Un bac à ordures à proximité de la Mairie(Adjamé)
La tâche n’est pas chose aisée pour le Maire et son équipe dans son but d’assainir sa commune. « ce n’est pas facile et nos maigres moyens ne peuvent agir considérablement face à cette affluence de visiteurs dans ma commune. C’est pour cela que nous souhaitons que l’Etat nous vienne en aide pour mener à bien cette tâche. »

Face à la réaction des commerçants de sa commune sur RFI qui affirment qu’ils joueront au chat et à la souris face à toute action visant à les déguerpir aux abords du boulevard Nangui Abrogoua.
« Nous avons une stratégie que nous n’allons pas donner à la presse ici, le faire c’est dire à la population ce que nous allons faire et eux ils s’apprêter pour ça. Je garde donc secret cette stratégie qui vous verrez dans les jours à venir les actions sur et le changement que cela va apporter à Adjamé surtout au niveau du boulevard » promet le Maire d’Adjamé.

Revenant sur le prix des box dans le Forum qui fait fuir les commerçants, les contraignant à vendre aux abords du boulevard, le Maire d’Adjamé surpris d’une telle affirmation revient sur une décision de taille qu’il aurait prise à l’ouverture du Forum.

« Les places du Forum ont été toutes attribuées gratuitement aux ivoiriens et aux ivoiriennes par moi-même sur le plateau des chaines de télévisions publiques. Mais ils ont tous vendu leurs places aux ressortissants de la sous région à 800 000 à 900 000 mille francs pour enfin se retrouver sur la route. Et quand on leur demande pourquoi vous vendez ici, ils donnent ces réponses qui sont archi fausses. Je mets quiconque au défi de venir se plaindre ici à cet effet » tranche t il.

Le Forum des Marchés commune d'Adjamé
Crédit photo: abidjantv.net
Ouvrant une brèche à la pêche qui lui ai tendu pour exprimer sur les projet concernant sa jeunesse, le Maire promet un grand réaménagement dans sa commune au niveau de la jeunesse.

 «  J’ai promis depuis Paris à la jeunesse de la diaspora de mener des actions dans ce sens en organisant des élections par quartier et les différents président des quartiers iront en campagne pour élire un représentant général. Ceux là seront pris en compte par la Mairie. »

Le changement que le maire souhaite apporter se situe selon lui «  Au niveau de l’âge car ceux qui foutent la merde dans la jeunesse de la commune  ce sont ceux qui ont passé les 35 ans et qui ne veulent plus parti. Je dis qu’ils aillent à la politique car il n’y a plus de place pour eux ici. C’est fini ! » a-t-il tranché. 

Youssouf Sylla par cette affirmation veut apporter un souffle jeune dans sa commune pour voir un Adjamé nouveau.