vendredi 21 octobre 2016

Afrique : la pollution de l’air cause 712 000 décès par an !

Les nouvelles ne sont pas du tout bonnes.  L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié fin septembre une étude sur les coût de la pollution de l’air en Afrique, qui vient d’être couverte par le quotidien britannique The Guardian.

Que retenir de cette étude qui donne la frousse? 

Retenons que la pollution de l’air cause 712 000 décès prématurés chaque année en Afrique, soit davantage que la pollution de l’eau (542 000 décès), la malnutrition (275 000) et le mauvais d’installations sanitaires (391 000). Je retiens pour ma part que l'Afrique est la véritable victime de cette pollution. Sinon quand on observe, ce continent possède combien de centrale à charbon pour que cela soit possible? Bref, les résultats sont là.

Tout ça nous coûte cher mais... 

Le coût économique des décès prématurés liés à la pollution de l’air est estimé à 447 milliards de dollars par an, dont 215 milliards pour la pollution de l’air extérieur (liée notamment au charbon et au trafic automobile) et 232 milliard s pour la pollution de l’air
intérieur (lié notamment au kérosène utilisé pour l’éclairage et à la biomasse utilisée pour la cuisson des aliments)

Vraiment ça donne la frousse ! 

Rappelons qu’un récent rapport de l’Agence Internationale pour l’Energie estimait l’impact de la pollution de l’air à près de 6,5 millions de décès prématurés par an au niveau mondial, et pointait notamment la responsabilité des centrales à charbon.
Il ne faut pas oublier que de récentes études classaient la Côte d'Ivoire, comme un pays qui utilisait du carburant toxique. ILS VONT TUER, DU MOINS ILS SONT ENTRAIN DE LE FAIRE DÉJÀ. 

Landry Zahoré source PAMACC Africa