vendredi 13 septembre 2013

mon coup de gueule.

Je me demande bien souvent comment nous pouvons un jour sorti de ce merdier ou bourbier que ces gens dit nantis nous font subir sans que cela ne suscite une réaction virulente de la population surtout des jeunes. Des couards nous le sommes tous.