lundi 19 juin 2017

Côte d'Ivoire : Qui est responsable de la gestion des jardins publics ?

 
Le jardin public de la Palmeraie attend un plan Marshall ... 

Dans pratiquement toutes les communes du District Autonome d'Abidjan (capitale économique de la Côte d'Ivoire) il y a au moins un jardin public. Mais lorsqu'on jette un regard sur ces espaces sensés nous procurer une certaine paix, c'est la déception et la colère qui nous animent. Tellement, il y a un manque d'entretien de ces sites aux attraits touristiques et de détentes. Pour ce je sais, un espace vert ou jardin publique c'est un lieu où tout le monde peut se rendre pour se ressourcer, se divertir, s'évader ou encore prendre du beau temps. Faisons un tour d'horizons avec portraits des jardins publics que j'ai vu. Pour ce que je sais ou aurais appris, c’est le district d’Abidjan qui a la gestion desdits jardins. Mais on ne dirait pas hein…



Commune de Cocody

- Il y en a plusieurs mais un d'eux a retenu mon attention. C'est celui de la Palmeraie. Décidément, ce quartier de la Commune des Gourous du pays n'a pas fier allure. Surtout en ces temps de pluie. C'est dans mes courses que je décide de traverser le jardin. Grande fut ma surprise de voir le jardin vu de l'extérieur était tout le contrait de ce qui est de son intérieur. Il est sale, pas entretenu, c'est assurément la maison d'un malade mentale. Les gazons et les fleurs manquent d'entretiens. Bref, ce n'est pas joli à voir. La fontaine ne marche plus, elle devenue un dépotoir. Le jardin de la Palmeraie est situé non loin de la nouvelle agence Sodeci. Non loin de la rue ministre.

- Je ne pouvais parler de jardin sans mentionner celui en face de l'université Félix Houphouët Boigny. Au début de sa création, on y voyait des personnes s'y rendre pour prendre du beau temps. Mais aujourd'hui, ce jardin qui a surement coûté la peau des fesses au gouvernement manque d'entretien. Le portrait en mémorial du président Félix est délabré, il n'est plus beau à regarder. Nous ne sommes pas loin d'un temple du savoir. Est ce qu'il n'est pas mieux d'organiser des After-Work entre étudiants pour des parties de lectures, de discussions intello etc.  
Ça, c’est ce que moi j’ai vu. Si tu penses que j’ai omis de citer certains n’hésites pas à les mettre en commentaires pour qu’on les ajoute en te citant.

Commune de Yopougon

-Dès qu’on entre à Yopougon, c’est l’attraction qui nous amène bien souvent à tirer nos
Comme cette fontaine, les jardins publics sont
livrés à eux même 
cous pour voir et surtout comprendre ce qui se passe dans ce lieu. On y voit des gens couchés dans des hamacs se balançant sous les caresses d’un bon air procuré par les arbres qui couvrent tout le jardin. C’est un jardin que j’apprécie vraiment pour son animation, pour sa fréquentation. Oui, ces visiteurs se sont les élèves, les amoureux, les travailleurs et autres. Bref, tout le monde se retrouve bien souvent en ce lieu soit pour pique-niquer ou pour se mettre bien. Mais ce que je déplore, c’est le désordre avec lequel les choses se présentent. Les alentours sont marqués par la saleté, les sachets et autres ordures non dégradables viennent salir l’image de cet espace. Aussi, je déplore le fait qu’il n’y ait pas de suivi pour proposer un programme attrayant pour les visiteurs de ce jardin public.

-Ceux de la Siporex restent assurément les plus sales du District. C’est la maison des déchets sachets. C’est aussi devenu, un lieu de rendez-vous pour les consommateurs de drogues ou un lieu d’habitations pour les sans-abri.  Là-bas, il ne faut t’y hasarder au risque de te faire agresser. Les ordures et autres déchets sont rois au niveau des jardins de la Siporex. Bref, c’est une autre chose.

Ps : Si vous pensez que je n’ai pas cité certaines choses, n’oubliez surtout de les citer ou de les mentionner en commentaires. Et puis si dans ton pays c’est pareil n’hésites pas à nous partager ton expérience en commentaires ou par mail. Merci.


Landry Zahoré, la plume au regard franc