mercredi 23 octobre 2013

Le plomb dans les peintures domestiques, un Danger!!!

 le plomb un élément très dangereux pour la santé surtout des enfants et des femmes enceintes.

Le PNUE (Programme pour l’Environnement des Nations Unies) a rendu publique depuis ce mardi (NDLR : 22 octobre 2013) à Nairobi et à Genève lors de la semaine internationale d’actions volontaires et prévention de l’intoxication au plomb.

Jeunes Volontaires
Crédit Photo: Daouda Coulibaly
En Côte d’Ivoire ce nouveau rapport du PNUE trouve un niveau élevé de plomb dans les peintures des ménages. La plupart des peintures dans l’étude que le PNUE avec ses partenaires tel que JVE-CI a réalisé dans neuf(09) pays ne sont  pas conforment aux réglementations établie il y a de cela 40 ans  dans certains pays développés.

Pourquoi un tel rapport ?

Un tel rapport ne vient pas effrayer les uns et les autres mais à leur apporter un éclairage sur la toxicité des certaines choses que nous utilisons quotidiennement.

Nombreuses sont les peintures vendues sur toute l’étendue du territoire ivoirien pour peindre nos maisons contiennent le métal lourd et très toxique qu’est le plomb. Dans certaines zones comme l’Union européenne, les Etats-Unis ou d’autres pays développés, ces peintures ne pouvaient pas être vendues.

L’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE) participante à l’étude du PNUE, a rendu sur le plan national les résultats de l’étude sur des échantillons de peintures vendues sur nos surfaces le mercredi 23 Octobre 2013 à la fondation Freidrich Neumann pour la Paix située à Cocody Danga.

Quel est l’impact de ce métal lourd sur la santé des uns et des autres surtout celle des enfants et des femmes enceintes ?

L’Organisation Mondiale de la Santé indique qu’il n’y a pas de niveau d’exposition au plomb acceptable connu pour les enfants. L’exposition au plomb a tendance à diminuer l’intelligence des enfants, leur performance scolaire et leur rendement. Elles contiennent du plomb ces peintures à usages domestique donc doivent être interdites à la vente.

 « De par ces temps qui courent, c’est à franchement couper le souffle que les parents qui peignent les aires de jeu de leur enfant en rouge gai, ou remettant un jouet repeint à leur enfant puissent, sans aucune faute de leur part, les exposer à un produit toxique pernicieux et néfaste : le plomb » a déclaré Nick Nuttall, Porte-parole et Directeur de la Communication du PNUE.

A entendre, à lire ces chiffres et rapports qui sont flippantes, nous devons agir sans attendre car selon les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé « chaque année, l’exposition des enfants au plomb contribue à une estimation de 600.000 nouveaux cas de déficience intellectuelle » a-t-il ajouté.

Comment agir pour mieux informer le grand nombre ?

Sensibiliser les gouvernants des Etats Africains, les fabricants, les professionnels du secteur et les utilisateurs non seulement sur l’existence d’un tel danger mais qu’il existe des solutions sans plomb à moindre coût et déjà en cours d’utilisation qui vont considérablement faire baisser ce danger dans un laps de temps. Qu’une réglementation soit mise en vigueur et qu’on étiquette les pots de peintures.